Qu’est-ce qu’une landing page ? 

Une landing page est une page d'atterrissage ayant pour objectif de convertir les visiteurs et de les inciter à effectuer une action bien précise. 

C’est la page sur laquelle un utilisateur va arriver lorsqu’il cliquer sur un bouton d’appel à l'action sur un mail, sur une pub ou sur une autre page d’un site web. 

La landing page a pour objectif de communiquer sur une seule proposition de valeur et d’inciter les visiteurs d’effectuer une action en rapport avec l’offre. Ces actions peuvent être : 

  • Télécharger
  • S’inscrire
  • Contacter
  • Réserver un appel
  • Remplir un formulaire

C’est sur cette page donc qu’il va falloir fournir les efforts nécessaires pour inciter les utilisateurs à passer à l’action chez vous. Que ce soit à l’aide de visuels, de proposition de valeur, de contenu, etc.

De nombreux éléments doivent être respectés et mis en place pour créer une landing page performante avec un taux de conversion optimisé. 

Nous allons donc voir 10 étapes pour créer une landing page qui convertit.

Landing page exemple

Etape 1 : Comprendre son marché cible 

Comprendre sus utilisateurs devrait être la première étape de chaque stratégie web. Que ce soit en SEO, en CRO, en UX ou autres, connaître ses visiteurs et sa cible est primordial. 

Dans le cas de la landing page, on parle de visiteurs qui vont se rendre sur votre site, qui vont cliquer sur vos publicités, qui vont lire vos contenus, etc. 

Si vous n’avez aucune idée de qui sont votre cible idéale, il est impossible de créer une landing page adaptée. 

Il n’existe pas de template de landing page magique. Bien sûr, il existe des pratiques plus ou moins efficaces. Mais lorsque l’on est dans une optique d’optimisation des conversions et des ventes, on se retrouve confronté à des problèmes plus détaillés et moins globaux. 

Interview

L’optimisation se fait donc dans des améliorations minuscules et dans les détails. Que ce soit dans le contenu textes, dans la longueur de la page, dans les choix des couleurs, du design, etc. Il faut penser sa landing page en fonction de ses utilisateurs. 

Chaque site à sa propre cible. Si vos visiteurs sont plutôt âgés, vous n’allez bien sûr pas utiliser de jargon adapté aux jeunes. Si vos visiteurs sont amateurs de vidéo, alors vous allez proposer une vidéo pour présenter votre produit. 

La majorité de vos choix sur votre landing page doivent dépendre de vos utilisateurs. Apprenez donc à les connaître et à les comprendre. Interrogez-vous et posez-vous les bonnes questions : 

  • Quelles sont leur habitudes ?
  • Quelles sont leurs peurs ?
  • Quelles sont leurs motivations ?
  • Quel sont leur milieu sociale ?
  • Quelles sont leurs données démographiques ?

Ces questions doivent vous aider à vous diriger dans vos choix d’optimisation et de conception. Rien ne sert de poser des questions inutiles, concentrez-vous sur l’essentiel et sur des choses qui pourront vous aider à toucher vos utilisateurs. 

Pour en apprendre plus sur vos utilisateurs, les recherches quantitatives et qualitatives sont là pour ça. Vous pouvez mettre en place plusieurs choses : 

  • Des entretiens avec vos utilisateurs où vous leur posez des questions directement
  • Des sondages en ligne pour avoir leur avis
  • Des tests utilisateur pour avoir leur ressenti face à votre interface et à votre produit

Finalement, le but de la recherche et de la compréhension des utilisateurs est de proposer une landing page qui parle à vos visiteurs et qui les comprend. 

Le piège serait de vous fier entièrement à votre intuition et pas à vos utilisateurs.

Etape 2 : Veillez à ce que l’annonce corresponde à la landing page

Beaucoup d’entreprises commettent cette erreur. Il peut être tentant de créer une campagne basée sur une annonce alléchante mais qui ne reflète pas forcément votre proposition de valeur et votre offre. 

Pub

Que ce soit avec de la pub Facebook, Google Ads ou autres, il est primordial qu’il y ait une cohérence entre votre publicité et votre landing page.

Premièrement car si votre pub ne correspond pas à votre landing page, vous risquez d’avoir un taux de rebond élevé. En effet, imaginez que vous faites une promesse forte sur la pub et qu’arrivé sur votre site, le visiteur se rend compte que la publicité ne reflétait pas parfaitement ce que vous proposez. Il sera vite déçu et quittera votre site immédiatement. 

Alors bien sûr, en mettant une publicité très alléchante vous aurez un taux de clics important. Mais qu’en sera-t-il du taux de rebond et du taux de conversion ? 

Le mieux est de trouver un juste milieu entre une pub attrayante et une pub qui reflète du mieux possible votre proposition de valeur. 

Etape 3 : Configurer la mesure de données

Analytics

Cette étape est souvent négligée. Les gens veulent en général aller vite dans l'optimisation du taux de conversion sans prendre en compte la mesure des conversions. 

Or, plus tôt vous configurez la mesure de données, plus tôt vous serez en mesure d’observer votre taux de conversion et l’impact de vos changements sur votre landing page. 

L’objectif ici est d’obtenir des données exploitables par la suite. Ne laissez rien au hasard, fiez-vous toujours à vos données. 

Pour cela, configurez vos KPI, vos objectif et la mesure de données concernant le parcours d’achat complet. 

Que ce soit sur votre landing page, sur vos formulaires ou autres, chaque page doit être mesuré afin d’obtenir le taux de conversion de chacune d’elles.

L’outil numéro pour cela est bien sûr Google Analytics. Configurez donc des analyses de données exploitables grâce à Google Analytics. 

Etape 4 : Utiliser les résonances émotionnelles

Cette étape peut paraître compliquée à comprendre et à assimiler, mais elle est redoutable si elle est correctement utilisée. 

Optimiser la résonance émotionnelle consiste à améliorer tous les éléments de la landing page de sorte à ce que celle-ci dégage une ambiance particulière, accroche le visiteur et les attire plus profondément dans le contenu. 

L'objectif est de faire ressentir des émotions au visiteur, comme la joie, le plaisir, le choc, l’attente, l'exclusivité, la surprise, etc. 

Emotion

Ces émotions peuvent prendre le dessus et séduire vos visiteurs. 

L'enjeu ici est de créer une véritable ambiance sur votre page qui inspire votre cible. Veillez pour cela à bien réfléchir à l’assemblage de vos composants. 

Par exemple, le rouge n’est pas forcément signe de colère. Tout dépend de comment vous l'utilisez et comment vous les assemblez au reste de votre mise en page, de vos contenus et de votre design. 

Voici plusieurs exemples d’aspects que vous pouvez exploiter concernant les émotions : 

  • L’humour : MailChimp l’utilise bien avec leur mascotte. L’humour permet de toucher l’utilisateur et de directement le mettre à l’aise. Sans en faire trop, il est possible donc de briser la glace et de créer une relation plus agréable.
  • La reconnaissance : le fait de voir d’autres visages sur des sites web rend l’interface tout de suite plus ‘’humain’’. Le fait juste de reconnaître le visage d’une personne sur un site web peut rendre l’interface plus familière et harmonieuse. En voyant un humain, nous sentons, qu’il y a plus qu’un simple écran avec un tas de code. Nous percevons la présence humaine, ce qui nous fait naturellement sentir plus à l’aise.
  • Le ton de la voix : la façon dont vous allez communiquer est un facteur émotionnel important. Votre ton de voix doit être adapté à votre cible. Si vous employez un ton qui semble familier à l’utilisateur, il sera tout de suite plus à l’aise et aura tendance à davantage vous faire confiance.

Cette étape fait donc appel à votre créativité et à votre connaissance de vos utilisateurs. Les émotions sont là pour ajouter du positif à votre interface et pour engager les visiteurs de votre landing page. 

Etape 5 : Mettre en place une proposition de valeur claire et attrayante  

La proposition de valeur est une des choses les plus importantes, que ce soit pour votre landing page mais également pour l’ensemble de votre stratégie marketing.

Le fait d’avoir une offre irrésistible adaptée à votre cible vous permettra d’avoir un taux de conversion sur votre landing page optimale. 

La proposition de valeur représente cette petite phrase qui apparaît en premier sur votre page. Sachant que vous avez très peu de temps pour accrocher le visiteur, cette phrase doit être impactante, claire et attrayante.

La première impression que va avoir votre visiteur arrive sur votre landing page repose en grande partie sur la proposition de valeur. 

Cette phrase doit donc le plus rapidement possible répondre aux premières questions que les utilisateurs se posent : 

  • Ce site a-t-il ce dont j'ai besoin ?
  • Dois-je chercher sur un autre site ?

Dites-vous que le jugement se fait en quelques fractions de secondes. Vous n’avez donc pas de temps à perdre concernant votre proposition de valeur.

En général, une bonne proposition de valeur décrit ce que vous apportez comme résultats, comment vous le faites et à qui s’adresse votre offre.

Le but final étant de faire comprendre le plus rapidement à vos visiteurs ce que vous proposez et quelle valeur ils peuvent en tirer. 

Etape 6 : Utiliser des visuels forts 

Les visuels, les icônes, les images, les vidéos sont pour renforcer l’ambiance et la compréhension de votre landing page. 

Les images par exemple sont un atout que vous devez utiliser pour communiquer avec vos visiteurs.

Par exemple, sur le site de DesignPickle, les visuels sont utilisés de sorte à faire ressortir le côté fun, créatif et design de la marque.  

Design Pickle

Encore une fois, le choix de vos visuels va être lié à vos utilisateurs et à vos personas. 

Les images de votre site devraient idéalement représenter votre marché cible. Vous devez là encore utiliser les émotions pour toucher vos visiteurs.

Les vidéos peuvent être elles aussi extrêmement utiles pour votre business et pour votre landing page. 

Il se peut par exemple que vous ayez une offre compliquée à comprendre. Dans ces cas-là, une vidéo explicative pourrait vous aider à améliorer la compréhension de votre produit sur votre landing page. 

Des études ont montré que les visiteurs seraient entre 64% et 85% plus susceptibles d’acheter en raison d’une vidéo. 

Etape 7 : Soigner la rédaction 

Plusieurs éléments de copywriting doivent être respectés et travaillés sur une landing page pour maximiser les conversions. 

Comment expliquer dans l’étape 1, la compréhension de la cible et du marché est là encore indispensable. D’abord car il est primordial de parler le langage de vos visiteurs pour qu’ils soient à l'aise avec ce que vous communiquez.  

Bien sûr, les fautes d’orthographe sont très mauvaises pour l’autorité de votre site. Même si l’erreur est humaine, essayez de minimiser le plus possible ce point-là. 

Mais le but final dans la rédaction web est de convaincre. Et pour cela vous allez pouvoir utiliser plusieurs techniques pour votre landing page : 

  • Jouer avec les émotions
  • Utiliser le storytelling
  • Mettre en avant les résultats
  • Utiliser des études de cas
  • Être authentique

Le plus important est de ne pas chercher à parler à tout le monde. En étant le plus spécifique possible, vos visiteurs sentiront que l’offre est faite pour eux. 

L’UX writing est un aspect centré sur l’utilisateur et sur la cible. Pour aller plus loins : UX Writing : 8 clés pour optimiser sa rédaction UX.

Etape 8 : Rendre l’appel à l’action impactant 

L’appel à l’action (CTA) est parfois considéré comme un élément peu important à optimiser. En effet, un CTA ‘’contact’’ ou ‘’s’inscrire’’ est la solution de facilité, une solution sans prise de tête. 

Or, plusieurs aspects doivent être travaillés pour qu’un appel à l’action soit le plus efficace possible. 

D’abord, il n’existe pas de forme de bouton ou de couleur qui convertit mieux. Tout va dépendre de l'ensemble de votre web design et de votre charte graphique. 

CTA

Si au préalable, le design de votre site web impose de mettre les boutons en rouge, mettez les en rouge. Si votre web design et votre charte graphique sont cohérents et professionnels, alors la question des couleurs ne doit pas se poser.

Le plus important dans un CTA n’est pas le bouton en lui-même, mais c’est ce qui va l’accompagner. Quel va être l’intitulé du bouton ? Un verbe à l’infinitif ? Allez-vous utiliser le ‘’vous’’ ou le ‘’tu’’. 

L'objectif ultime d’un CTA est de faire sortir le visiteur de sa zone de spectateur sans pour autant le gêner dans sa navigation. 

Ce qui se passe autour du bouton est extrêmement important donc. Il doit permettre à l’utilisateur d’atteindre le CTA sans effort mais sans agressivité non plus. 

Le bouton d’appel à l’action doit être la finalité du parcours des mouvements oculaires naturels d’un visiteur. Mais il doit tout de même ressortir des autres éléments de la page.

Un juste milieu entre design et l’emplacement du bouton doit donc être trouvé.

Etape 9 : Insérer de la preuve sociale, des témoignages et de l’autorité 

La majorité des acheteurs en ligne consultent les avis clients avant d’acheter un produit. La preuve sociale est un facteur important concernant la décision d’achat. 

Que ce soit des recommandations, des avis clients, des études de cas ou des collaborations. Tout est bon à afficher sur sa landing page pour accroître son autorité.

63% des consommateurs indiquent être plus susceptibles d’acheter sur un site s’il a des notes et des avis sur les produits. 

Veillez donc à récolter les avis de vos clients actuels pour les afficher sur votre landing page et les mettre en évidence. Vous pouvez par exemple utiliser les avis sur Google MyBusiness si vous en avez déjà, avec un système de notation. 

Aussi, vous avez déjà surement vu sur des landing pages de sites web, des logos d’autres marques. Vous pouvez tout à fait faire la même chose sur les marques sont reconnues. 

Le fait de voir des logos connus peut donner confiance aux visiteurs. L’humain a peur de l’inconnu, dès qu’il voit quelque chose qu’il connaît, il est tout de suite plus à l’aise. 

Etape 10 : Analyser et tester 

Nous avons énuméré ici les bonnes pratiques et les techniques répandues pour une landing page réussi. 

Néanmoins, étant donné que les marchés et les cibles sont trop complexes, il est impossible de savoir exactement quels mots, quel design, quelle offre convertit le mieux. 

C’est pour cela qu’il est nécessaire dans un processus d’optimisation des conversions de toujours analyser et tester différentes choses. 

Une fois que vous avez créé votre landing page donc, sachez que le travail ne s’arrête pas là. Il y encore un travail d’analyse et de test pour perfectionner et optimiser vos conversions. 

Analyser donc sérieusement grâce à Google Analytics, au suivi de souri ou au test utilisateur, les comportements de vos utilisateurs face à votre landing page. 

En faisant ça, vous serez en mesure d'émettre des hypothèses sérieuses pour ensuite les tester dans une campagne d’A/B testing. 

En créant plusieurs variantes d’une seule et même page, vous serez en mesure de déterminer à coup sûr quelle solution convertit le mieux. 

Le test A/B est la solution ultime pour optimiser vos conversions. Ici, votre intuition n’a aucune valeur. Ce sont les utilisateurs qui ont raison et qui vous montrent ce qui fonctionne le mieux. 

Par exemple, vous avez observé le nombre de clics sur votre vidéo de présentation. Vous vous rendez-compte que peu d’utilisateurs regardent la vidéo. 

Vous pouvez donc tester une variante de la page en enlevant la vidéo et en ajoutant du texte. Ainsi, vous serez en mesure de savoir si oui on non la vidéo aide à la conversion. 

Voici un article si vous voulez en savoir plus sur l’A/B testing

  • 📌Qu’est-ce qu’une landing page ?

    Une landing page est une page d'atterrissage qui a pour but de convertir les visiteurs et de les inciter à passer à l’action concernant un objectif défini. Pour cela, la landing page communique et cherche à convaincre concernant une offre bien précise.

  • 📈Comment créer une landing page qui convertit ?

    Plusieurs bonnes pratiques sont à respecter pour avoir un taux de conversion optimal. Cela passe notamment par une proposition de valeur clair, un design professionnel, la présence d’avis clients, etc. En amont, une stratégie d’optimisation du taux de conversion avec de la recherche et des tests A/B peut être mit en place pour perfectionner le tout.