Formation CRO gratuite

Accéder aux ressources gratuites 👉
5 cours vidéos
3 check-lists UX/CRO
1 guide CRO chaque vendredi
Continuer de lire

Florent Kiecken

10/7/2020

Dernière MAJ :

16/2/2024

Comment améliorer la vitesse de chargement de son site ?

Comprendre les liens entre vitesse de chargement et CRO

La vitesse de chargement est essentielle pour chaque site Web. Une baisse de performance dans cette métrique cruciale peut avoir des répercussions sur tout, de l'expérience utilisateur à la conversion et au référencement. En comprenant les liens entre la vitesse de chargement et l'optimisation du taux de conversion (CRO), vous pouvez prioriser et implémenter efficacement des mesures d'amélioration.

Qu’est-ce qu’une bonne vitesse de chargement ?

C’est assez simple, si la vitesse de chargement est inférieure à trois secondes, vous vous en sortez bien. Si elle est inférieure à 7 secondes, ça reste correct mais cela peut être optimisé. Retenez qu’au-delà de 10 secondes, vous perdez des utilisateurs et vous risquez d’avoir un taux de rebond plutôt élevé.

En moyenne, le temps de chargement d’un e-commerce se situe entre 8 et 10 secondes. Des experts comme Jakob Nielsen affirment que les utilisateurs peuvent supporter un site web avec une vitesse de chargement qui va jusqu’à 10 secondes de vitesse de chargement.

Retenez donc ces statistiques :

  • Si un site Web a besoin de plus de 3 secondes pour se charger, 40% des personnes quittent le site Web.
  • 45% des personnes sont moins susceptibles d'effectuer un achat lorsqu'un site e-commerce se charge plus lentement que prévu.
  • Un délai d'une seconde dans les temps de chargement mobile peut avoir un impact sur les taux de conversion jusqu'à 20%.
  • 8% des personnes citent la lenteur du chargement des pages comme raison principale pour confirmer leur achat.

Sur le long terme, pour savoir si votre vitesse de chargement est optimale, il est indispensable d’observer les comportements des utilisateurs sur vos pages.

À l’aide de données quantitatives et qualitatives, vous allez pouvoir détecter si oui ou non la vitesse de chargement influe sur vos conversions. Que ce soit en observant le taux de rebond, le taux de conversion, la relecture de session… Plusieurs moyens sont bons pour comprendre l’impact de la vitesse de chargement sur votre site.

Exemples d’entreprises ayant amélioré leur vitesse de chargement

Il existe de nombreux exemples d'entreprises ayant apporté des améliorations significatives à leur vitesse de chargement et ayant ainsi constaté une amélioration de leur taux de conversion. Mobify, une entreprise spécialisée dans le commerce mobile pour détaillants et marques, a augmenté la vitesse de chargement de sa page d’accueil de 100 millisecondes, ce qui a entraîné une augmentation significative de son taux de conversion de 1,11%. Cela a généré des revenus supplémentaires estimés à 376 789 $ par an.

Un autre exemple notable est Pinterest, qui a réduit son temps de chargement de 40% et a constaté une augmentation de 15% du trafic de recherche organique et de 15% du taux de conversion au plomb. C'est une démonstration claire et puissante du lien direct entre vitesse de chargement, satisfaction de l'utilisateur, traction organique et conversion.

Page d'accueil Pinterest

En résumé, si vous cherchez à maximiser votre CRO, la vitesse de chargement de vos pages doit être une priorité. N'ignorez pas cette métrique clé et mettez en œuvre les stratégies nécessaires pour l'optimiser et ainsi maximiser les performances de votre site.

Les outils pour évaluer la vitesse de chargement de vos pages

Outils de mesure de la vitesse de chargement

Même si vous n’êtes pas familier avec ce type d’outils, une vitesse de chargement catastrophique se remarque facilement. Vous pouvez également demander à des proches ou faire des tests utilisateurs afin d’avoir un retour plus "humain" et moins robotique.  

Identifier la vitesse de chargement de votre site peut s'avérer être une tâche compliquée. Heureusement, il existe des outils comme

L’outil de base de Google fait très bien l’affaire. Il vous permettra d’analyser l'ensemble de vos pages pour ensuite proposer des suggestions d’optimisation.

Cet outil a la particularité d’utiliser des vrais navigateurs liés à la vitesse de chargement des consommateurs. Comme l’outil de Google, WebPageTest fournit également des suggestions d’amélioration.

YSlow analyse les performances de votre site par rapport à plusieurs critères qu’ils ont jugés comme importants.

  • Pingdom

Cet outil détecte les points de friction qui peuvent gêner la vitesse de chargement sur votre site web.

Qui permettent de le faire en un rien de temps.

Ces divinités du webmastering passent au crible divers aspects susceptibles d'influer sur la vitesse de votre site. Par exemple, ils analysent si vos images sont optimisées pour une charge rapide. De grandes images non compressées peuvent ralentir considérablement votre page. De plus, ces outils examinent également l'utilisation du cache, qui, lorsqu'il est mal utilisé, peut affecter la vitesse de chargement de votre site.

Pagespeed Insights
Analyse de problèmes visibles depuis Pagespeed Insights

La plupart de ces outils offrent une note concernant les performances de votre site. Attention seulement, le score n’a pas énormément d’importance. C’est la vitesse de chargement qui compte réellement.

Ces outils sont là pour vous donner des indices concernant les possibles optimisations à faire pour améliorer la vitesse de chargement de votre site. Ils vous aident donc à examiner les problèmes potentiels sans pour autant effectuer le travail à votre place.

Interprétation des indicateurs et recommandations

Les outils de mesure de la vitesse de chargement ne vous donnent pas seulement une idée du temps que met votre site à se charger, mais ils fournissent aussi des indicateurs précis comme le "Time to First Byte" (TTFB) ou le "Speed Index".

Le TTFB représente le temps qu'il faut pour recevoir le premier octet de données du serveur web une fois qu'une requête a été faite. Un TTFB long peut indiquer un problème avec la vitesse du serveur, la demande réseau, ou la configuration du serveur.

Le "Speed Index", quant à lui, est une mesure du temps qu'il faut pour le contenu visible d'une page à se construire. Si ce chiffre est élevé, cela suggère que les visiteurs attendent trop longtemps pour voir le contenu de votre page, ce qui peut entraîner des taux de rebond élevés.

Ces outils sont également précieux car ils vous fournissent des recommandations spécifiques sur ce que vous pouvez faire pour améliorer ces aspects, comme réduire le poids des images, améliorer le temps de réponse du serveur, ou utiliser la mise en cache de manière optimale.

Importance de mesurer la vitesse de chargement sur différents appareils

Vos visiteurs accèdent à votre site à travers une multitude d'appareils et de navigateurs. Tous les appareils n'ont pas la même puissance ni les mêmes capacités, et les navigateurs peuvent interpréter le code de manière légèrement différente. C'est pourquoi il est crucial d'évaluer la vitesse de chargement sur différents appareils et navigateurs pour vous assurer que tous les utilisateurs ont une expérience optimale.

Il peut être judicieux d'évaluer spécifiquement la vitesse de chargement sur des appareils mobiles, car une proportion croissante de trafic web se fait sur des smartphones. Google a même commencé à donner la priorité aux sites optimisés pour les mobiles dans ses résultats de recherche.

En résumé, mesurer et optimiser la vitesse de chargement des pages de votre site web est une tâche cruciale pour offrir une meilleure expérience à vos visiteurs, ce qui peut à son tour augmenter vos taux de conversion. Utilisez des outils comme Google PageSpeed Insights, GTmetrix et Pingdom pour évaluer la vitesse de votre site, comprendre les indicateurs et appliquer les recommandations appropriées. N'oubliez pas de tester la performance de votre site sur tous les appareils et navigateurs pour garantir une expérience optimale pour tous vos utilisateurs.

L’impact de la vitesse sur l’UX et les conversions

Cela peut paraître évident mais la vitesse de chargement, en plus d’impacter l’UX, impacte le taux de conversion de votre site web.

Si votre page se charge rapidement, les visiteurs sont plus susceptibles de rester engagés, d'explorer votre contenu et finalement, de se convertir en clients.

À l'inverse, une vitesse de chargement lente peut entraîner de la frustration chez les utilisateurs, repoussant ainsi potentiellement les clients avant même qu'ils aient eu la chance de voir ce que vous proposez. Cela peut également donner l'impression que votre site n'est pas fiable ou professionnel, ce qui peut nuire à votre réputation et à votre taux de conversion.

L'un des principaux facteurs contribuant à la satisfaction de l'utilisateur est la capacité de l'utilisateur à naviguer de manière fluide et rapide. L'impact de la vitesse de chargement lente dépasse le simple inconvénient et se reflète dans la perception de la valeur globale de votre site et, par extension, de votre marque.

Plusieurs statistiques le démontrent :

  • Amazon a signalé en 2006 qu’ils avaient obtenu une augmentation de 1% de leurs revenus pour chaque 100ms d'amélioration.
  • Accélérer les pages de deux secondes a entraîné une augmentation de la conversion de 66%.
  • Le fait de réduire de 2,2 secondes les pages de destination de Mozilla a augmenté les conversions de téléchargement de 15,4% , ce qui, selon eux, entraînera 60 millions de téléchargements Firefox supplémentaires par an.

Même les plus grands groupes sont concernés, même des millisecondes de gagner peuvent vous rapporter plus de résultats.

Comment optimiser la vitesse de chargement pour améliorer le CRO

8 conseils pour optimiser la vitesse de chargement de son site

1. Installer Google PageSpeed sur son serveur

Vous avez la possibilité d’installer PageSpeed de Google directement sur votre serveur. Cela vous permettra d’améliorer la latence des pages de votre site web.

L'objectif de cet outil est de revoir toutes vos ressources sur votre site web et de les optimiser, il applique donc automatiquement les meilleures pratiques de performances concernant le CSS, le Javascript, les images de votre site sans que vous ayez besoin de modifier le contenu.

2. Utiliser un hébergeur performant

Beaucoup d’hébergeurs sont disponibles en ligne, ils n’ont bien sûr pas les mêmes performances. L’hébergeur a un impact majeur sur la vitesse de chargement de votre site web.

Speed effect

Évitez donc pour votre vitesse de chargement les hébergeurs trop cheap avec peu de recommandations et d'avis. Les hébergeurs plus performants sont bien sûr plus chers, mais la qualité sera au rendez-vous.  

Plusieurs hébergeurs de qualité sont disponibles :

  • AWS
  • Infomaniak
  • Moteur WP
  • INAP

À vous de choisir quel hébergeur correspond le mieux votre projet de site web, à vos besoins et vos objectifs de croissance.

3. Désactiver les plugins inutiles.

Énormément de sites WordPress, Shopify, Woocommerce sont remplis de plugins et extensions installés. Alors bien sûr, s’ils sont utiles c’est une bonne chose, gardez-les, mais est-ce qu’ils sont tous vraiment nécessaires ?

Dans tous les cas, beaucoup d’entre eux nécessitent le chargement de différents fichiers JS et CSS. Et ces chargements peuvent considérablement ralentir le chargement de vos pages web.  

Le mieux alors est de faire un tour d’horizon et d’auditer votre site au niveau des plugins utilisés. Vous verrez sûrement des plugins qui ne servent pas à grand-chose et dont vous pouvez vous passer.

4. Optimiser les images

Les images sont une des causes les plus connues d’un site web lent. Si les photos, illustrations, infographies que vous utilisez sont trop volumineuses, le chargement de vos pages pourra être ralenti.

Il est donc important pour la vitesse de chargement de réduire la taille des différents fichiers visuels présents. Que ce soit votre logo, les images sur votre blog et sur votre article. Surtout sur les pages qui peuvent sembler longues.

Réduire le volume des fichiers ne veut pas forcément dire réduire la qualité des images. Vous avez des plugins si vous êtes sur Wordpress pour compresser vos images automatiquement comme EWWW Image Optimizer. Sinon, vous pouvez compresser vos images manuellement avec Iloveimg.

Optimisation image avant/Après

5. Utiliser un CDN

Si vous avez assez de trafic, vous pouvez utiliser un CDN (Content Delivery Network).

Plusieurs solutions s’offrent à vous :

  • StackPath
  • CacheFly
  • Cloudfare
  • Imperva

6. Installer la mise en cache

Contrairement à PageSpeed, vous devez configurer pour installer la mise en cache. Memcached est un système de mise en cache d'objets haute performance open source. Cet outil est utilisé pour accélérer les applications web dynamiques en allégeant la charge de la base de données.

7. Compresser son site avec gzip

Le fait de compression son code et les réponses HTML permet d’optimiser la vitesse de chargement. Gzipping peut réduire jusqu’à 70% la taille des réponses. Certaines extensions et plugins de mise en cache le font automatiquement mais parfois, vous devrez le configurer manuellement au niveau du serveur web.

8. Héberger les fichiers statiques dans le cloud qui utilise un CDN

Chaque fois qu’un navigateur envoie une demande HTTP, il doit envoyer tous les cookies associés qui ont été définis pour le domaine en question et le chemin qui va avec. Cette action demande donc énormément de ressources et peut gêner la vitesse de chargement.

Compteur de vitesse voiture

Servir donc du contenu statique partir d'un domaine sans cookies, soutenu par un CDN peut être une excellente solution. Le contenu statique comme les fichiers CSS, JS et les images n’a pas besoin d’être accompagné de cookies. Vous pouvez donc réduire la latence en générant du contenu statique partir d'un domaine qui ne sert aucun cookie.

Vous pouvez utiliser Rackspace ou Amazon CloudFront.

Routine de contrôle et de suivi

L'implémentation d'une routine de contrôle et de suivi est une étape cruciale pour assurer une performance optimale de votre site. Des outils de suivi de performance tels que Google PageSpeed Insights peuvent vous aider à surveiller la vitesse de votre site.

  • Contrôlez régulièrement la vitesse de chargement

C'est un aspect à ne pas négliger pour conserver une bonne expérience utilisateur.

  •  Identifiez et résolvez les problèmes

Utilisez des outils d’analyse pour identifier les éléments qui ralentissent votre site et fixez-les promptement.

  • Mettez à jour régulièrement votre contenu et vos technologies

Comme le Web évolue constamment, il est essentiel de rester à jour en termes de performances et de compatibilité.

Implication des équipes

L'implication des équipes dans l’optimisation de la vitesse de chargement est essentielle. Chaque équipe a un rôle à jouer :

  • Équipe de développement

Ils doivent veiller à coder de manière optimale et à bien gérer les ressources du site.

  • Équipe de design

Leur rôle consiste à créer des designs qui sont non seulement attrayants, mais aussi optimisés pour une charge rapide.

  • Équipe de marketing

Ils doivent veiller à ce que le contenu du site web soit à la fois engageant et optimisé pour le référencement ou SEO, mais aussi qu'il ne ralentit pas le site.

Rappelez-vous, l'objectif ultime est d'améliorer l'expérience de l'utilisateur et par conséquent, le taux de conversion.

  • Un excès de plugins

Trop de plugins peuvent ralentir votre site. Désactivez ou supprimez les plugins inutiles et gardez uniquement ceux qui sont essentiels.

Les erreurs à éviter pour maintenir une bonne vitesse de chargement

Assurer une vitesse de chargement rapide de votre site web est essentiel pour une expérience utilisateur optimale et pour le positionnement SEO. Toutefois, certains facteurs typiques peuvent affecter la vitesse de chargement et entraîner des résultats indésirables.

Erreurs courantes

Les erreurs courantes qui ralentissent la vitesse de chargement de votre site peuvent être variées. Parmi les plus fréquentes, nous pouvons mentionner :

  • L'utilisation d'images non optimisées

Les images volumineuses peuvent sérieusement ralentir la vitesse de chargement. Utilisez des outils de compression d'images pour réduire leur taille sans sacrifier leur qualité.

  • Multiples redirections

Chaque redirection provoque une demande HTTP supplémentaire, ce qui ralentit la vitesse de chargement. Minimisez l'utilisation de redirections autant que possible.

  • Un excès de plugins

Trop de plugins peuvent ralentir votre site. Désactivez ou supprimez les plugins inutiles et gardez uniquement ceux qui sont essentiels.

Conséquences d’une mauvaise vitesse de chargement

Une mauvaise vitesse de chargement peut entraîner une multitude d'effets négatifs sur les performances de votre site, notamment :

  • Une baisse du taux de conversion : Les utilisateurs sont moins susceptibles de prendre des mesures sur un site qui se charge lentement. Des études montrent que chaque seconde supplémentaire de temps de chargement peut diminuer le taux de conversion de 20%.
  • Une réduction du temps passé sur votre site : Les utilisateurs sont plus susceptibles de quitter votre site avant même qu'il ne soit complètement chargé s'il prend trop de temps, ce qui réduit le temps passé sur votre site.
  • Un impact sur votre classement SEO : Google prend en compte la vitesse de chargement du site dans son algorithme de classement. Un site qui se charge lentement peut donc avoir un impact sur votre positionnement dans les résultats de recherche.

Mises à jour régulières

Maintenir un site web à jour est une tâche importante pour garantir sa vitesse de chargement optimale. Deux facteurs principaux doivent être pris en compte pour cela :

  • Les extensions périmées : Les extensions et plugins périmés peuvent créer des problèmes de sécurité et ralentir votre site. Assurez-vous de toujours utiliser les versions les plus récentes de vos extensions.
  • Les mises à jour logicielles: Les mises à jour logicielles contiennent souvent des améliorations de performances et des correctifs de bugs, il est donc important de les faire régulièrement pour optimiser la vitesse de chargement de votre site.

En conclusion, il est crucial d'éviter ces erreurs communes pour maintenir une bonne vitesse de chargement, qui est un élément essentiel pour garantir une expérience utilisateur optimale et un bon positionnement SEO.

Conclusion

La vitesse de chargement est un des critères les plus importants sur un site web. Les sites web qui chargent rapidement fonctionnent toujours mieux en matière de conversion et d’expérience utilisateur. Que ce soit sur bureau et encore plus sur mobile, où les utilisateurs sont moins tolérants. Si votre site n’est pas rapide, alors vos utilisateurs eux seront rapides pour quitter votre site.

Formation CRO pour booster vos conversions

+10h de cours vidéo sur le CRO
+50 études de cas, check-lists, templates...
Découvrir la formation 👉

Nos derniers articles