Si vous êtes dans le domaine de l’optimisation des ventes sur le web, vous avez surement déjà entendu parler de Google Optimize, la solution que propose Google pour effectuer des tests AB.

L'outil a d’abord proposé une version bêta en 2016 pour ensuite proposer une version officielle en 2017. C’est devenu depuis l’un des outils les plus utilisés dans le monde pour mettre en place des campagnes d’A/B testing assez facilement et surtout gratuitement.

Pourquoi utiliser Google Optimize ? 

Certes, les tests AB peuvent être réalisés “à la main” par des développeurs à l’aide de scripts. Mais tout le monde ne sait pas coder et tout le monde n’a pas le temps pour mettre en place de telles actions, surtout si on veut mettre en place des campagnes assez complexes. 

Voilà pourquoi les outils d’A/B testing sont si utilisés, c’est simple à utiliser, rapide à mettre en place et ne demande que peu de connaissances techniques en développement web. 

La différence avec les autres outils d’A/B testing et Google Optimize, c’est que Google Optimize s’associe à Google Analytics, l’outil numéro d’analyse de données concernant les sites web. Google Analytics est puissant car il vient réunir tout un tas de fonctionnalités auparavant accessibles via plusieurs outils distincts. 

Google Analytics est le cœur de la recherche quantitative dans un processus d’optimisation. Et le fait que Google Optimize fasse partie d’un écosystème commun avec Google Analytics rend cet outil très puissant. 

La liaison d’un outil d'A/B testing et de personnalisation tellle que Google Optimise à Google Analytics permet : 

  • Une installation plus facile
  • Un ciblage plus sophistiqué
  • Un rapport et un dashboard plus avancés

Google Optimize est donc un outil avec une interface familière (UI de Google) et avec une liaison forte avec Google Analytics pour plus de productivité. En plus de ça, l’outil est totalement gratuit, pourquoi donc ne pas l’utiliser ou du moins l’essayer ? 

Configurer Google Optimize 

Comme pour Google Analytics ou Google Tag Manager, rendez-vous sur la page d’accueil de Google Optimize et cliquez sur "commencer gratuitement”.

Google Optimize

Créer un compte et un conteneur 

Avant toute chose, si vous n'avez pas encore de compte Google (ce qui m’étonnerait), vous ne pourrez pas accéder à Google Optimize, tout comme Google Analytics. Veillez donc à en créer un et à sélectionner le bon compte sur lequel vous voulez travailler.

Google vous proposera lors de la séquence d'intégration d’opter pour l’analyse comparative, l’analyse approfondie et quelques fonctionnalités en plus. C’est gratuit alors n’hésitez pas, cela vous permettra d’obtenir un peu plus de données et d’informations utiles.

Start Google Optimize

Une fois que vous avez passé toute la séquence et que vous avez accepté les conditions d’utilisation, vous avez accès maintenant au premier dashboard avec un premier conteneur par défaut. 

En cliquant en haut à gauche, vous avez accès aux informations de votre compte, aux conteneurs et aux ID correspondant.

Conteneurs Google Optimize

Associer à Google Analytics 

Comme je l’ai dit juste avant, ce qui fait la force de Google Optimize, c’est sa liaison avec Google Analytics. Avant même d'effectuer un premier test avec Google Optimize, je vous conseille d’associer directement Google Analytics à Google Optimize.

Pour cela, cliquez sur “Paramètres” en haut à droite.

paramètres Google Optimize

Cliquez sur le bouton “associer à Analytics” et sélectionnez la propriété sur laquelle vous voulez travailler. Pour valider, cochez également la vue que vous voulez traiter.

Installer le bout de code Google Optimize 

Là aussi, comme pour Google Analytics et Google Tag Manager, vous devez intégrer un bout de code sur votre site. Pour cela, restez dans les paramètres, juste en dessous de la mention pour s’associer à Google Analytics, vous avez les instructions de configuration.

Pour installer le bout de code Google Optimize sur votre site, vous avez 2 solutions.

1 - Vous pouvez ajouter manuellement l’extrait de code sur chaque page avec lesquelles vous souhaitez utiliser Google Optimize, dans la partie header.

2 - Ou vous pouvez utiliser Google Tag Manager pour rendre le paramétrage plus simple. 

Google Tag Manager permet de suivre des événements et des objectifs de conversion. Si vous souhaitez faire des tests concernant des objectifs qui impliquent des interactions, vous devez donc d’abord configurer et définir un objectif basé sur un événement, et donc utiliser Tag Manager. 

Pour intégrer le bout de code donc, rendez-vous sur Google Tag Manager afin de créer une nouvelle balise. Normalement, vous avez accès directement à un type de balise représentant Google Optimize. 

Entrez maintenant vos IDs Google Optimize et Google Analytics. 

Google tag manager Google Optimize
All pages

Sélectionnez votre déclencheur pour finaliser la création de la balise. Choisissez “All Pages” pour faire des tests sur l'ensemble de votre site.

Vous pouvez enregistrer et envoyer la version pour finaliser l’intégration du bout de code.

Créer une première expérience 

On est là pour ça après tout, vous pouvez enfin créer votre première expérience et votre premier test A/B. Cliquez donc sur “créer une expérience”.

Les différents types d'expériences 

Lorsque vous souhaitez créer une expérience, vous allez devoir donner un nom à l'expérience, sélectionner l’URL de la page que vous voulez utiliser et surtout choisir un type d’expérience. 

Type d'expérience

Ces types d'expériences sont plus ou moins utiles selon vos objectifs.

Il y a bien sûr le plus courant et le plus utilisé, le test A/B. L'objectif avec le test A/B est de comparer deux versions d’une seule et même page afin de voir laquelle est la plus performante, notamment en matière de conversion.

Pour en savoir plus sur l’A/B testing, voici un article plus complet

Les tests multivariables sont un peu plus complexes car ils permettent de tester plusieurs variantes de plusieurs éléments à la fois. Cela permet d’identifier la combinaison qui fonctionne le mieux là encore. 

Le test de redirection est en fait un test A/B. Au lien de tester deux variantes d’une seule et même page, vous testez en réalité deux pages distinctes. Vous pouvez donc comparer deux landing pages complètement différentes par exemple.

La personnalisation permet de faire des tests par rapport à des éléments que vous aurez placés en fonction de leur localisation, de leur navigation passée, de données démographiques et autres facteurs.

Par exemple, vous pouvez choisir de personnaliser votre page en indiquant que la livraison est gratuite si ce sont des utilisateurs qui se sont déjà rendus sur votre site auparavant. 

Les variantes 

Imaginez maintenant que vous souhaitez mettre en place un test A/B. Vous devez d’abord ajouter une variante de votre page à tester. 

Variantes Google Optimize

Vous pouvez également modifier la pondération des variantes même si en général on reste sur du 50%.

L’extension Google Optimize 

Google propose une extension pour Google Optimize afin de rendre votre travail plus productif. Il est simple et intuitif ce qui permet d’aller un peu plus vite dans les modifications et les paramétrages de vos expériences.

Installez l’extension Chrome ici, c’est gratuit et rapide à installer.

Il suffit maintenant de vous rendre sur la variante de la page en cliquant sur “modifier”. Vous aurez donc accès à une petite fenêtre, celle de l’extension.

Extension Google Optimize

Vous pouvez grâce à ça modifier le nom de votre variante, basculer entre les variantes, afficher les modifications, etc. Et vous avez bien sûr accès au texte et au design de votre site, que vous pouvez modifier directement en fonction de ce que vous voulez tester sur cette variante.

Après avoir configuré vos variantes, vous pouvez maintenant gérer votre audience ciblée et vos objectifs. 

Objectifs

Pour ce qui est des objectifs, cela fonctionne comme sur Tag Manager, vous pouvez choisir des objectifs liés aux pages vues, à la durée de la session, à un clic particulier, etc. Dans la majeure partie des cas, cela va bien sûr être lié à un élément de conversion, par exemple une page de remerciement ou une page de confirmation.

Et sachant que Google Optimize peut fonctionner avec Google Analytics, vous pouvez choisir un objectif qui se trouve déjà dans votre compte Google Analytics. Vous pouvez également en plus de choisir un objectif principal, choisir des objectifs secondaires, afin de récolter encore plus de données si plusieurs options de parcours sont disponibles.

Audience ciblée 

Vous avez donc la possibilité de choisir des types d’audience sur lesquels vous souhaitez effectuer votre test en question.

Vous avez par exemple la zone géographique où vous pouvez cibler les utilisateurs en fonction de leur pays, de leur ville, de leur région, etc.

Vous pouvez également bien sûr spécifier une URL en particulier mais aussi aller plus en profondeur comme cibler les utilisateurs provenant d'un appareil ou d’un système particulier.  

Vous pouvez maintenant démarrer votre test. 

Le rapport Google Optimize 

Après avoir lancé une expérience, vous pouvez (et devez) suivre ses résultats dans le rapport Google Optimize. Vos données sont donc accessibles directement via l'interface de Google Optimize, mais aussi dans Google Analytics. Chacun des tests et des variantes sont envoyés à Google Analytics via un numéro et un ID de test.

Grâce à Google Analytics, vous pouvez segmenter et ajouter des dimensions en plus aux données provenant de vos tests. Autrement dit, vous allez pouvoir être plus précis dans l’analyse de vos données.

Néanmoins, vous pouvez très bien rester sur l’interface de Google Optimize. Vous verrez l’état de votre expérience en cours, un résumé des résultats et une signification statistique.

Rapport Google Optimize

Conclusion 

Google Optimize parvient à tirer son épingle du jeu grâce à son accessibilité, à son interface intuitive et à sa gratuité. Vous pouvez très bien dès maintenant lancer vos premiers tests avec très peu de connaissances techniques, en suivant ce guide. 

Néanmoins, il est primordial de ne pas lancer des campagnes de tests aléatoirement. Pour cela, il faut suivre un processus solide pour savoir ce qu’il faut tester en priorité.