Vous en avez déjà surement vu des tas, les carrousels sont très utilisés depuis des années maintenant. Que ce soit sur les réseaux sociaux, sur les sites de SaaS, mais surtout sur les e-commerces. Bien sûr, les e-commerces sont ceux qui sont le plus tenté d’utiliser ces fameux carrousels. Cela leur permet de présenter plusieurs produits et plusieurs offres à la fois sous forme de catalogue. Cela colle parfaitement avec leur communication.

Vu comme ça, le carrousel peut être une excellente idée. On peut se dire que ça permet d’ajouter de la fantaisie, de l’animation, de l’interactivité, tout en communiquant plusieurs offres à la fois. C’est presque magique. Malheureusement, ça n’est pas comme ça que ça se passe. 

Exemple de carrousel

Plusieurs études, plusieurs recherches ont montré que les carrousels ne générait que très peu de clic et de conversions. Par exemple, des recherches menées par Notre Dame ont montré que 1% des visiteurs cliquaient sur des carrousels, ce qui est extrêmement faible. De plus, on a observé que 84% de ces clics concernait le premier slide du carrousel en question. Ce qui signifie que les autres slides ont quasiment étaient ignorés.

Carrousel NNGroup

Et cela concerne tous les carrousels, que ce soit ceux qui tourne par eux même ou ceux qui tournent manuellement.

Même si à première vue, les carrousels peuvent sembler efficace, il faut toujours se fier aux données, aux taux de clics et aux taux de conversion.

Mais alors, pourquoi les carrousels sont encore si présents sur les sites web ? 

Une raison simple, certains pensent que les carrousels apportent un plus au design et à l’UX. Sauf que l’objectif d’un site web, d’un e-commerce est de générer le plus de conversion possible. Il faut donc mettre ses idées reçues de côté afin de se tourner vers ce qui fonctionne vraiment.

Tout ça étant dit, on peut encore se demander pourquoi les carrousels ne fonctionnent pas ? Parce qu’après tout, au départ, cette fonctionnalité peut être présentée comme une bonne solution.

Qu’est-ce qu’un carrousel ?

Dans un premier temps, sachons de quoi on parle. Il peut être facile de confondre car il existe différents types de carrousels, certains plus utilisés que d’autres. Ces carrousels sont majoritairement utilisés par les e-commerces, sur la home page.

Carrousel
  • Carrousel statique : ces carrousels sont utilisés pour présenter plusieurs produits ou plusieurs offres à travers différents slides. Ce qui fait la particularité de ce carrousel est que l’utilisateur ne peut accéder aux différents slides seulement en interagissant avec le carrousel. C’est-à-dire en cliquant sur une flèche ou autre.
  • Carrousel automatique : à l’inverse, ce carrousel passe automatiquement d’un slide à l’autre sans quel l’utilisateur n’ait besoin d’effectuer une action particulière. Le carrousel tourne et les images changent automatiquement selon un délai défini.

Pourquoi le carrousel n’est pas une bonne solution pour convertir les visiteurs

Bien qu’ils soient beaucoup utilisés, les carrousels ne sont pas vraiment efficaces en termes de taux de conversion et même d’expérience utilisateur. Nous allons voir en détail pourquoi ils ne sont pas efficace et pourquoi les utilisateurs ont tendance à les ignorer et à ne pas interagir avec eux.

Ils ressemblent à des publicités

Au début d’internet, les carrousels fonctionnaient bien car les designs n’étaient pas encore très sophistiqués et les utilisateurs n’avaient pas le choix que de cliquer sur des bannières publicitaires lorsqu’il s’agissait de e-commerces. Aujourd’hui, les choses ont changé, les utilisateurs cherchent le plus possible à éviter les bannières publicitaires.

Zalando carrousel

Lorsque vous naviguez sur Facebook, sur un article ou autre, vous voyez souvent des bannières sur le côté et des publicités à tout bout de champ. Cet excès de pub a forcé les utilisateurs à les ignorer naturellement. Et étant donnée que les carrousels ont une allure de bannière publicitaire, les utilisateurs les ignorent donc également, surtout lorsqu’il s’agit de boutique en ligne.

L’utilisateur n’a pas le contrôle

Les carrousels sont souvent peu orientés UX. J’entends par là que l’utilisabilité et la facilité d’utilisation sont souvent médiocre. Cela concerne surtout les carrousels automatiques mais pas que. Pour les carrousels automatiques, les utilisateurs n’ont pas la main sur les slides voulues, les images peuvent également switcher trop rapidement, ou pas assez. 

Aussi, il peut arriver que pour les carrousels manuels, que les icônes soient trop petites, ou que le slider contienne des bugs. Là aussi, l’expérience utilisateur peut en prendre un coup.

Il faut retenir qu’une bonne expérience utilisateur, c’est une expérience où l’utilisateur a le contrôle sur la navigation. Les humains sont naturellement plus à l’aise lorsqu’ils sentent qu’ils ont le contrôle sur leur environnement.

Trop de messages différents

Ici, on a plus affaire un problème au niveau du marketing et du copywriting. Même si on a vu que la majeure partie des utilisateurs n’interagissent pas et ne prêtent pas attention au carrousel, il faut dire que même pour les utilisateurs qui regardent le carrousel, cela peut poser problème.

Messages carrousel

C’est un principe de base bien établi, si vous donnez à l’utilisateur de nombreux chois, il aura moins de chance de convertir. Plus vous présentez d’option, plus l’utilisateur sen sentira inonder de possibilité, et finalement, il ne fera rien du tout. C’est ce que font les carrousels, ajouter du choix et donc brouiller encore plus le propos et la proposition de valeur.

Le contenu du carrousel n’est pas pertinent

En général, la raison pour laquelle les personnes intègrent des carrousels est qu’ils hésitent entre différentes offres. Ils ne parviennent pas à communiquer une seule proposition de valeur claire qui engloberait tout ce que propose leur marque. 

Résultats, ils communiquent plusieurs produits plus ou moins en détail. Ils prennent donc le risque de présenter des produits qui ne résonnent pas chez l’utilisateur.

Les utilisateurs réagit au mouvement, et donc passera à côté d’éléments importants

L’œil humain est naturellement attiré par le mouvement et par les changements brusques. On peut assimiler cela à nos parties reptiliennes de notre cerveau, celle qui est intimement liée à des réflexes de survie.

Le regard humain va donc avoir un réflexe nature de regarder le mouvement et d’y prêter attention. Et c’est la même chose donc pour le carrousel. L’utilisateur va avoir tendance à se concentrer un peu trop sur le mouvement alors qu’il devrait se concentrer sur le contenu texte et sur le propos ne lui-même. L’animation n’est pas forcément une bosse chose, elle a tendance à détourner l’attention de tout le reste, proposition de valeur, présentation du produit, CTA, etc.

Les alternatives aux carrousels

On peut penser dans certaines situations que les carrousels est l’ultime solution et qu’on ne peut pas faire sans. Sauf qu’en général, il y a toujours une meilleure alternative, qui peut être beaucoup plus efficace.

Présenter votre meilleur produit

C’est simple, au lieu de présenter plusieurs produits et plusieurs offres, concentrez-vous sur une proposition de valeur. Comme on l’a vu avant, plus vous présentez d’option à l’utilisateur, moins il sera motivé à passer à l’action.

Asphalte home

Quel produit présenter ? C’est simple, vous pouvez très bien présenter votre produit le plus populaire, votre produit le plus vendu, un visuel très connu de votre marque, ou autre. Ne pensez pas que vous prenez des risques en ne présentant qu’un produit. L’objectif est de présenter des produits pertinents et non pas des produits aléatoires avec un carrousel trop complexe.

Proposition de valeur

La proposition de valeur est un des éléments les plus importants en termes de copywriting. Et avec un carrousel, difficile de présenter une seule de proposition de valeur unique et de la mettre en avant correctement. La proposition de valeur est efficace pour tout type de produit, surtout si vous êtes spécialisé dans un domaine en particulier.

En intégrant une proposition de valeur travaillée à la place d’un carrousel, vous serez nettement plus efficace et vos utilisateurs comprendront facilement ce vous proposez.

Présenter votre campagne actuelle

Au lien d’intégrer un carrousel avec plusieurs offres, plusieurs promotions, code de réduction, etc. Concentrez-vous sur une offre particulière. Par exemple, si vous êtes en période de promotion pour la fête des mères, alors mettez en avant cette promotion en question. Sans aller plus loin et sans proposer autre chose.

Concentrez-vous donc sur une offre statique et ne surchargez pas l’utilisateur avec un surplus d’informations et de réduction à tout va.

Préférer la personnalisation

Que ce soit dans votre communication, sur les réseaux sociaux ou sur votre site web, la personnalisation est un facteur crucial. Plus vous apportez de la personnalisation à votre design et à votre rédaction, plus l’expérience utilisateur sera bonne. Par exemple, si un ancien utilisateur se rend de nouveau sur votre page, vous pouvez lui présenter des produits qu’il a déjà visités auparavant.

Personnalisation UberEats

On l’a vue juste avant, le problème des carrousels est qu’ils ne sont pas pertinents et qu’ils présentent des informations trop vagues et trop générales. Ce qui fait que les utilisateurs sont perdus face à trop d’informations différentes et non ciblées. En personnalisant le contenu et le header de votre page, vous rendez l’expérience utilisateur tout de suite plus attrayant et les utilisateur se sentiront beaucoup plus concernés par ce que vous proposez.

Par exemple, UberEats parvient à détecter la localisation de l’utilisateur pour lui proposer du contenu spécifique à la ville où il se trouve actuellement. La marque évite donc un carrousel interminable pour convenir à toutes les différentes géolocalisations des utilisateurs.

Pour conclure : il y a toujours une solution pour éviter les carrousels

Sur le papier, le carrousel peut être une bonne chose. Notre intuition nous dit que c’est une bonne solution, mais les études et la recherche nous montrent qu’ils ne sont pas efficaces en matière de conversion. Surtout pour ce qui est des carrousels automatiques qui sont vraiment déroutants pour l’expérience utilisateur.

Pour palier à cela, concentrez-vous sur une proposition e valeur clair et unique, mettez en avant vos produits populaires et soyez simple dans votre approche. Vous verrez que votre taux de conversion sera bien meilleur.

Si vous utilisez encore les carrousels et que vous ne savez pas comment optimiser l’expérience et le taux de conversion de votre site, vous pouvez demander un audit UX gratuit ici. Nous vous expliquerons précisément les potentielles optimisations à apporter sur votre site.