Analyser l’ergonomie et l’UX de son interface est primordial pour proposer une expérience utilisateur optimale. Un audit ergonomique UX permet d’avoir des pistes concernant les modifications à apporter sur son site, son application ou sa plateforme. En amont, l’audit UX permet d'émettre des hypothèses cohérentes pour mener à bien vos futurs stratégies de conversion.

Qu’est-ce qu’un audit ergonomique UX ? La définition 

Un audit ergonomique UX représente le fait d’analyser et d’inspecter une interface en fonction de normes et de règles ergonomiques.

Dans un audit ergonomique UX, le but est d'observer page par page une interface, un site web, une application, une plateforme… 

Cet audit regroupe donc les préconisations concernant une optimisation de l'expérience utilisateur potentielle. L’analyse n’est pas faite au hasard ou selon des intuitions, elle est axée sur des règles et des ormes ergonomique certifiées. 

Ces règles ergonomiques sont basées sur le confort, la facilité d'utilisation, l'accessibilité, etc. 

Tableau ergonomie
Exemple de tableau d'audit traitant des normes ergonomiques à respecter.

L’audit ergonomique UX permet donc en amont de comprendre le comportement des utilisateurs face à l’interface. Finalement, cette analyse permet d’identifier les problèmes à résoudre et les hypothèses à émettre afin d'optimiser l'expérience utilisateur et d’augmenter les conversions.

Évaluation heuristique

On peut associer l'audit ergonomique à l'évaluation heuristique

L’évaluation heuristique consiste à analyser différentes pages afin de détecter les problèmes d'expérience utilisateur présents. Pas besoin d'utilisateurs réels pour cela, juste besoin d’experts, d'ergonomes, d’UX designer avec de l'expérience et une bonne connaissance de l’UX. 

L’évaluation heuristique et l’audit ergonomique UX se base sur les critères suivants : 

L'évaluation heuristique de Jakob Kielson résume bien l'évaluation heuristique.

Analyse statistique

L’analyse statistique n’est pas obligatoire dans un audit ergonomique UX, mais cela permet d’avoir des données quantitatives en plus. 

L’analyse statistique consiste à faire en quelque sorte un bilan de santé des outils d’analyse utilisées pour l’interface en question. Par exemple, pour les sites web, Google Analytics sera l’outil analysé et optimisé. 

Analytics

Grâce aux données quantitatives obtenues sur des outils comme Google Analytics, il est possible d’observer des données chiffrées permettant de soutenir les observations et analyses faites.

Par exemple, il est possible de détecter sur quelles pages en particulier les visiteurs ne convertissent pas, si ce sont de nouveaux utilisateurs, etc. 

Ainsi, ces données viennent aider l’analyse qualitative et l’audit dans sa globalité. 

Analyse des comportement 

Accompagné d’analyse de comportement, l’audit devient alors très complet et permet de lier plusieurs données qualitatives afin de tirer de meilleures conclusions. 

Hotjar

Ici, des utilisateurs vont être sollicité pour tester l’interface ou pour les observer lorsqu’ils utilisent la plateforme en question. 

Il est donc possible dans un audit ergonomique UX, d’utiliser des méthodes comme : 

Ces techniques sont très efficaces pour venir compléter les données. Néanmoins, elles sont plus coûteuses et demandent plus de ressources que de simple analyse d’interface.

Pourquoi faire un audit ergonomique UX ? 

L’audit ergonomique UX permet de tester et d’analyser assez rapidement ce qui gène dans l'expérience utilisateur d’une interface. 

Cela permet donc d'émettre des hypothèses cohérentes et d’orienter les futures modifications d’une interface de sorte à ce qu’elle puisse optimiser l'expérience utilisateur et le taux de conversion. 

Quand faire un audit ergonomique UX ? 

Il n’y a pas de règle strict qui concerne le moment de faire un audit ergonomique. Tout dépend du projet en question et de son statut.

Le mieux est de faire un audit le plus rapidement possible afin de ne pas perdre de temps et de l’argent sur une interface qui ne serait pas optimiser au niveau de l’ux et de l’ergonomie globale. 

Un audit est idéal donc avant une refonte de site, ou avant le lancement d’une campagne d’A/B testing. Cela permet d’établir de bonne hypothèses de tests et de centrer sa refonte sur des problématiques importantes.