Comprendre l’UX et les différents types d’expérience

Sommaire

L’expérience utilisateur est un terme souvent mal compris et confondu. On a tendance à le confondre avec l’UI Design, qui est un aspect intimement lié à l’UX Design. Il est nécessaire de comprendre les nuances de l’expérience utilisateur ainsi que les aspects, les spécialités et les compétences qui le composent.

Cet article est une sous-partie du guide de l’expérience utilisateur.

Qu’est-ce que l’UX (User eXperience) ?

On parle plus souvent d’UX, pour aller plus vite et faire référence à l'anglicisme User eXperience. Car en effet, le terme UX vient des Etats-Unis, plus précisément de Dan Norman et de Jakob Nielsen

L’UX englobe tous les aspects qui vont avoir un impact plus ou moins direct avec l’expérience que va avoir un utilisateur avec un produit.

Qu’est-ce qu’une bonne expérience utilisateur ?

C’est une question légitime, qu’est-ce qu’une bonne expérience utilisateur finalement ? Lorsque l’on souhaite optimiser l’expérience utilisateur d’un produit, d’une interface ou autres, on cherche à améliorer le ressenti que l’utilisateur va avoir lorsqu'il va utiliser le produit en question. Tous les aspects qui vont avoir un rapport avec ce ressenti en question seront des aspects à optimiser au profit de l’expérience utilisateur.

La différence avec l’interface utilisateur (UI)

Les UX Designers et les UI Designers travaillent souvent en collaboration lors d’un processus UX. L’UX Designer va avoir tendance à traiter des sujets comme la recherche, l’analyse de données, les personas, l’utilisabilité, etc. L’UI Designer va plus être centré sur l’interaction et l’aspect visuel de l’interface.

Il faut avant tout comprendre que l’UX et l’UI vont de pair, il est très difficile d’avoir une expérience utilisateur optimisée sans une UI de qualité. Quand l’UX va chercher à savoir comment il est possible d’améliorer une interface, l’UI Designer va sélectionner les bonnes couleurs et les bonnes typographies pour rendre l’interface la plus accessible possible.

L’UI (User Interface) et l’UX (User eXperience) sont donc 2 aspects à maîtriser et à dissocier afin d’avoir un processus de conception cohérent.

L’UI (User Interface) et l’UX (User eXperience) sont donc 2 aspects à maîtriser et à dissocier afin d’avoir un processus de conception cohérent.

La différence avec l’expérience client (CX)

L’UX est également souvent confondu avec le CX (expérience client), pour cause, ce dernier est un aspect beaucoup plus large comprenant l’expérience utilisateur. Néanmoins, ces 2 éléments ont chacun leur expérience unique et singulière.

Les deux termes sont donc issu de l’anglais, UX (User eXperience) et CX (Customer eXperience). Les deux représentent l’interaction entre l’utilisateur / client et son sujet. On retrouve donc plusieurs points communs entre ces deux termes :

  • L’UX et le CX se concentrent sur l’expérience que va avoir une personne plutôt que sur le produit ou service
  • L’UX et le CX se concentrent sur les données récoltées pour apporter des optimisations, les méthodologies utilisées sont donc “user centric” ou “customer centric” dans les deux cas
  • Les deux termes se sont développés et continuer d’être utilisées dans des projets digitaux et dans le monde de l’interface web

L’expérience utilisateur sur mobile

On parle beaucoup d’expérience utilisateur en ce qui concerne les interfaces mobiles. Notamment avec l'ascension fulgurante des utilisateurs sur smartphone, des applications, des réseaux sociaux et du web design responsive. Sachant donc que l’accessibilité est l’un des aspects les plus importants de l’expérience utilisateur, chaque interface se doit d’être parfaitement adaptée aux d'écrans de petite taille, dont les écrans de smartphones.

Les entreprises ont bien compris l’importance de l’UX sur les interfaces mobiles. La plupart des applications offrent une expérience utilisateur de qualité. On retrouve encore quelques pépins occasionnels et des sacrifices au profit de l’esthétisme, mais globalement, l'utilisabilité des interfaces est assez correcte dans l’ensemble

On a donc une bonne raison de se soucier de l’expérience utilisateur sur mobile : la concurrence. Aujourd’hui, tous les sites web sont accessibles via les différents mobiles.

  • 52% des utilisateurs ont déclaré qu'une mauvaise expérience mobile les rendait moins susceptibles de s'engager avec une entreprise.
  • 80% des utilisateurs abandonnent un site mobile s'ils ont une mauvaise expérience utilisateur
  • 53% des visites du site mobile sont abandonnés si le chargement de la page prend plus de 3 secondes