Règle heuristique : Définition

Le terme heuristique désigne une méthode de résolution d’un problème non pas basés sur une analyse détaillée mais par des solutions déjà existantes apporter à des groupes de problèmes bien connus.

Ces critères heuristiques sont interprétés en tant que guide d’utilisabilité et énonce des standards à respecter pour la réalisation d’une bonne interface.

Ces standards sont basés sur des problèmes et des situations bien connus depuis des années concernant les interfaces du web et permettent à un utilisateur d’être à son aise sur votre outil lors de sa découverte.

Nous parlerons aujourd’hui des 10 règles heuristiques de Nielsen.

Visibilité sur la progression, le statut

Le design de votre interface doit permettre d’informer l’utilisateur sur ce qu’il passe lorsqu’il utilise votre site : où il se situe, où devrait-il aller ensuite, comment prendre contact etc...

Des feedbacks fournis aux bon moments  et correctement amenés à l’utilisateur à l’aide d’animations par exemple, aideront l’utilisateur à comprendre votre outil et se sentir accompagné.

De cette manière l’utilisateur est averti de chaque interaction importante avec votre site et peut ainsi se diriger vers la prochaine interaction opérer pour continuer sa navigation.

Des interactions si claires, qu’elles peuvent être prédites par l’utilisateur, permettent de créer une confiance dans l’esprit de l’utilisateur sur votre produit et votre marque.

Conseils :

  • Communiquer clairement à l’utilisateur où il se situe sur le site ou sa progression s’il opère une série d’actions à travers des étapes.
  • Donner des retours à l'utilisateur à chaque action principale sur votre site le plus vite possible. (Idéalement dans l’immédiat)
  • Construire de la confiance à travers une communication ouverte et continue tout au long de la navigation de votre utilisateur.

Se baser sur le monde réel

Vous devez communiquer avec le langage de votre utilisateur.

Il vous faut utiliser un champ lexical et des concepts familiers à vos utilisateurs, éviter les termes techniques internes à votre domaine d’activité.

Vous devez définir le design de votre interface en fonction de vos utilisateurs. Certains mots, concepts, images, expressions peuvent vous parler mais semblez non-familier à vos collègues et faire douter vos utilisateurs sur ce qu’ils pensent avoir compris.

Lorsque le design est pensé pour suivre des normes du monde réel (domaine concerné) et qu’il correspond aux résultats désirés il est plus simple pour l'utilisateur d’apprendre et de retenir comment l’interface fonctionne.

Vous construisez ainsi progressivement une expérience utilisateur intuitive.

Conseils :

  • Assurez-vous d’être compris sans que l’on est à chercher une définition
  • Ne pensez jamais que vos utilisateurs ont les mêmes connaissances et niveau de compréhension que vous sur les concepts et mots que vous utilisez
  • La recherche utilisateur va vous permettre de déterminer le niveau de compréhension de vos utilisateurs sur les termes et concepts de votre entreprise.

Le contrôle et la liberté de l’utilisateur

Il arrive souvent que des utilisateurs opèrent des actions malencontreuses sur votre site. La possibilité d’annuler cette action doit leur être clairement exposée sans passer par un processus complexe.

En rendant simple d’accès la possibilité d’annuler ou de revenir sur une action vous venez renforcer le ressenti de confiance et de liberté de votre utilisateur. Les possibilités d’annulation permettent à l’utilisateur de garder le contrôle sur l’outil qu’il utilise et ne pas se retrouver bloquer à un endroit de votre site, vous évitez ainsi toute frustration.

Conseils :

  • Rendre disponible la possibilité de défaire et refaire une action
  • Montrer une manière claire de revenir sur une action
  • Assurez-vous que la possibilité d’annulation a un titre clairement associable à son action et qu’elle est accessible

Respecter les standards et habitudes

Les utilisateurs ne doivent pas avoir à se demander si les mots et autres actions veulent dire la même chose sur votre site. Vous devez suivre les standards établis et instaurés par les plateformes et industries.

Vos utilisateurs passent la majeure partie de leur temps sur des outils digitaux différents des votre. Leurs expériences utilisateurs avec ces différents outils conditionnent leurs attentes par rapport au fonctionnement de votre outil.

Vos utilisateurs passent la majeure partie de leur temps sur des outils digitaux différents des votre. Leurs expériences utilisateurs avec ces différents outils conditionnent leurs attentes par rapport au fonctionnement de votre outil.

Ne pas appliquer ces standards sur votre site augmenterait la réflexion cognitive de vos utilisateurs en les forçant à apprendre quelque chose de nouveau.

Prévenir les erreurs

Il est important que vos messages d’erreurs soient clairs et compréhensibles mais ces erreurs peuvent être évitées si le design de votre interface est correctement optimisé.

Vous pouvez de manière radicale supprimer les éléments pouvant générer des erreurs ou  demander confirmation avant validation d’une action par exemple.

En plus des erreurs classiques due à une incompréhension de votre interface vos utilisateurs peuvent commettre des erreurs par mégarde ou inattention.

Reconnaître au lieu de mémoriser

Pour le confort de vos utilisateurs, le design de votre interface doit être conçue de manière à ce que l’on reconnaisse l’utilité de chaque action liée aux fonctionnalités de votre site.

Vous pouvez par exemple accompagner vos boutons d’icônes pour faciliter la compréhension de vos fonctionnalités :

  • Icones hamburger pour afficher un menu
  • Une croix pour annuler une action
  • Une flèche vers le bas à côté d’un bouton pour déployer un menu secondaire au clic ou au survol

Lorsqu’un utilisateur navigue sur le web, il consomme une quantité importante de contenu à travers des interfaces différentes.

L'expérience de navigation de l’utilisateur sera fluide si il ne fait appel qu’à sa mémoire à court terme pour naviguer sur votre site.

Imaginez que pour chaque action liée à votre outil il faille mémoriser le fonctionnement de chacune des fonctionnalités.

Prenons un exemple simple, vous êtes en ville et vous cherchez le restaurant le plus proche.

Prenons un exemple simple, vous êtes en ville et vous cherchez le restaurant le plus proche.

Vous sortez votre téléphone en enchaînant sans réfléchir les étapes suivantes :

  1. Déverrouillage du téléphone : Interface de votre smartphone vous demandant de le déverrouiller.
  2. Ouverture du navigateur : Vous utilisez le multi-tâches pour revenir sur votre navigateur ou y accéder depuis le menu puis vous ouvrez un nouvel onglet.
  3. Lancer la recherche : Vous tapez dans la barre d’adresse l’url du moteur de recherche qui convient et ensuite vous lancez votre recherche sur un champ mis en évidence vous proposant des suggestions lorsque vous tapez.
  4. Récupération de votre information :  Le moteur de recherche vous propose une liste d’adresse intuitive et claire avec type de cuisine, avis, note et photos des établissements.

Si votre interface est bien conçu, tout est pensé pour que vous soyez accompagné dans la démarche de votre recherche et la seule réflexion demandée à l’utilisateur est une formulation adaptée de sa requête pour être compris par le moteur de recherche.

Permettre une utilisation flexible et efficace

Votre interface doit laisser libre court à une automatisation des actions au fur et à mesure de son utilisation.

Des interactions flexibles peuvent être réalisées de différentes manières voir permettre des raccourcis pour gagner du temps.

Lors de vos premiers échanges avec une interface votre maîtrise de l’outil n’est pas la même qu’après des dizaines d’utilisation.

Les actions les plus fréquentes doivent être simplifié et pensé pour permettre des utilisations répétés.

Vous pouvez ainsi :

  • Mettre à disposition des raccourcis clavier
  • Permettre une personnalisation de votre outil vos utilisateurs
  • Permettre à l’utiliser de modifier votre outil pour que certaines fonctionnalités répondent comme il le veule
Mise en situation de NN groupe
Les itinéraires sont listés sur une map mais un riverain habitué du quartier est en mesure de vous proposer un raccourci permettant d'arriver plus vite à la même destination

Adopter un design minimaliste

Il est très souvent recommandé d’opter pour un design minimaliste lorsque l’on parle de la présentation de contenu.

Votre outil ne doit pas non plus être dénaturé, vous avez sans doute une identité visuelle qui vous est propre et que vous souhaitez refléter sur votre design.

L’objectif d’un rendu minimaliste est de tenir loin de l’utilisateur toute informations pouvant le distraire de son objectif final : 

  • Acheter un produit
  • Effectuer une recherche
  • Se documenter
  • Prendre contact

Aider votre utilisateur à comprendre et solutionner les erreurs

Les erreurs de votre site ne doivent pas être une fatalité.

Vous devez permettre à vos utilisateurs de comprendre ce qu’il se passe lorsqu’une erreur survient et lui proposer des solutions.

Vos messages d’erreurs viennent ainsi jouer un rôle important dans ce cas.

La forme de votre texte doit faire comprendre intuitivement qu’une s’est produite, le bloc de texte en rouge est reconnu de tous.

Utiliser un vocabulaire pouvant être compris par vos utilisateurs et éviter un langage trop technique spécifique à l’erreur (exemple : “Erreur 404 La page n’existe pas” plutôt que “la boucle php du routeur renvoie un résultat null” ).

Une fois que vous avez affiché et fait comprendre l’erreur à l’utilisateur vous devez lui proposer une solution à son problème ou lui montrer la marche à suivre pour éviter à l’avenir d’être pris de nouveau par la même erreur.

Proposer de l’aide et centraliser sa documentation

En temps normal si votre application est bien conçue votre utilisateur n’est pas censé chercher de documentation.

La recherche d’aide ou d’une documentation représente la solution absolue à la résolution d’un problème.

Toutes les précédentes clés doivent normalement permettre d’éviter la lecture de la documentation sauf si l’utilisateur n’est pas habitué à utiliser des outils digitaux.

Dans ce cas, vous devez être en mesure de proposer une documentation claire et le plus accessible possible car votre utilisateur est dans ce cas en situation de détresse et dans l’impossibilité d'utiliser une fonctionnalité de votre outil.

Votre documentation doit être concise et expliquer une marche à suivre claire à travers des étapes s’il le faut comme pour un tutoriel par exemple.

Sur certaines plateformes très complexes avec un grand nombre de fonctionnalités, il est important de proposer une documentation permettant de prendre en main chaque fonctionnalité de l’outil.

La documentation prend alors un tout autre rôle et permet d’exploiter d’une meilleure manière et à son plein potentiel et outil que vous utiliserez potentiellement régulièrement.

Des sites comme Hotjar et Stripe ont par exemple déployés beaucoup de moyens pour le développement d’une documentation sur un site dédié.

Documentation Hotjar

Vous retrouvez sur la documentation Hotjar 3 manière de prendre l'information :

  • Poser votre question au moteur de recherche
  • Trouver une ressource par thème
  • Suivre une démonstration d'utilisation de l'outil
Moteur de recherche Hotjar
Catégories Documentation Hotjar
Aide Hotjar
  • Ces règles heuristiques sont-elles utilisables sur toutes les interfaces digitales ?

    La réponse courte est oui. Cependant, toute expérience utilisateur ne peut être parfaite car tout dépend de qui consulte votre outil. Ces règles heuristiques se basent sur l'acquis que votre utilisateur a pour habitude de naviguer sur le web. Ce sont des recommandations basés sur des années d'observations et d'évolutions des outils digitaux sur lesquelles les problèmes les plus récurrents ont été solutionnés et standardisés pour tous.

  • Comment présenter mon outil si mon site présente un tout nouveau concept ?

    Vous allez devoir présenter et définir tout les éléments qui ne sont pas explicite pour vos utilisateurs. L'information doit accompagné toute subtilité qui serait propre à votre outil. Ces informations doivent présentées de manière à ce qu'elle soit intuitivement reconnaissable(Exemple : Icône d'interrogation ouvrant une boite contextuel). N'essayez pas de réinventer la roue et présentez votre outil selon des normes comprises et assimilés par le plus grand nombre. Si vous présentez une application par exemple une documentation peut s'avérer nécessaire.

  • Le contenu texte a-t-il un rôle dans l'expérience utilisateur de mon site ?

    La rédaction de votre outil est également important pour l'UX de votre site et se définit autour de l'UX Writing. Vous devez avoir à l'esprit que votre compréhension par rapport au sujet que vous présentez n'est pas le même que vos utilisateurs. Vous devez faire attention à adapter le niveau de langue pour être compris de tous et éviter le jargon trop technique. La recherche UX peut vous permettre d'apprendre à connaître vos utilisateurs en identifiant des personas.