Qu’est-ce qu’un pop-up ? 

Un pop-up sur une page web est une fenêtre indépendante qui vient s'afficher par-dessus la page en question. Le pop-up a donc pour but d'interpeller l'utilisateur dans sa navigation afin de lui communiquer quelque chose d'important.

Les pop-ups sont donc beaucoup utilisés dans des objectifs de conversion (télécharger un ebook, s'inscrire à la newsletter, recevoir un coupon, etc.)

Exemple de design d'un pop-up

Pourquoi utiliser les pop-ups ? 

Comme vous vous en doutez, les visiteurs n’achètent pas dès leur première visite. C’est pour cela qu’existent les pubs remarketing, les newsletters et bien sûr les pop-ups. 

Statistique pop up

Les pop-ups sont donc très puissants pour inciter vos visiteurs à effectuer une action sur votre site. Même si, à première vue, un pop-up peut paraître intrusif et agressif, il est en fait très efficace. C'est un des meilleurs moyens d'obtenir le mail d’un premier visiteur.

En fait, le pop-up est lié à une technique de persuasion qui se base sur l’interruption de la navigation. En gros, le pop-up déclenche quelque chose d'inattendu chez l’utilisateur. Cela permet donc d'interpeller les visiteurs, pas forcément en mal.

Par exemple, lorsqu’un utilisateur se trouve sur un catalogue de produits en ligne, il peut être judicieux de faire apparaître un pop-up proposant un coupon de réduction. Ça coupe certes l'utilisateur dans sa navigation, mais ça le coupe pour lui proposer de la valeur.

Nike pop-up

Dans la plupart des cas, le pop-up sert avant tout à récolter l'email du visiteur, afin de récupérer des leads et de ne pas perdre des personnes qui sont susceptibles d’être intéressées. En effet, il ne faut pas perdre de vue que l’email est l’un des canaux les plus appréciés des consommateurs.

Qu’est-ce qu’un bon pop-up ?

Imaginez, vous vous rendez sur un site web et là, dès votre entré sur la page, vous tombez sur un pop-up de la sorte : 

Mauvais pop-up

Dans un premier temps, un pop-up qui n’offre pas mais qui vend directement n’est pas un bon pop-up. Personne n’a envie d’acheter dès son arrivée sur un site web. 

Évitez donc les “découvrez notre dernier produit X” ou les “profitez de -30% sur notre produit X”. Oui parce que même si vous proposez une promotion, la volonté de vendre est encore présente alors que votre utilisateur ne sait même pas encore qui vous êtes.

De plus, même si cela des fois fonctionne, les “non merci”, “non, j'ai assez de trafic” ou encore “non, je souhaite payer le prix fort” sont à éviter au départ. Ce genre de texte pour fermer le pop-up peut être agaçant pour le visiteur et l’expérience utilisateur en prendra un coup. Ne jouez donc pas à ce jeu sans l'avoir testé avant. Car dans certains cas, cela peut tout de même fonctionner en matière de taux de conversion.

Un bon pop-up est donc un pop-up qui propose de la valeur au bon moment, au bon endroit et sans gêner l’utilisateur.

Par exemple, si vous vous trouvez sur un catalogue web de costumes. Un pop-up pertinent serait une proposition d’ebook “comment choisir son costume" en échange d’une adresse mail. Le pop-up à un lien avec l’intention de l'utilisateur et cela peut lui apporter de la valeur.

Ce pop-up pourrait également s’afficher lorsque le visiteur s’apprête à quitter la page.

L’impact des pop-ups sur l’expérience utilisateur

Le premier réflexe qu’on peut avoir concernant les pop-ups est de penser qu'ils gênent l'expérience utilisateur. Et c’est normal, après tout, une grosse fenêtre qui s’affiche et vient casser la navigation doit forcément gêner l’utilisateur. De plus, les pop-ups devraient augmenter le taux de rebond. Et bien pas forcément.

En fait, cela dépend du pop-up, de la stratégie et de la cible en question. Si l’apparition de vos pop-ups n’est pas excessive, rien ne vous empêche d’en mettre. On remarque généralement que les pop-ups ne gênent pas vraiment les utilisateurs.

Pour utiliser les pop-ups sans gêner l’expérience utilisateur, assurez-vous de : 

  • D'intégrer un fond grisé derrière le pop-up
  • D'insérer un pop-up utile pour l'utilisateur
  • De bien rendre visible une croix ou un bouton pour fermer le pop-up. Ne jouez pas au plus malin en essayant de dissimuler l'option pour quitter le pop-up.

Respecter ces 3 principales règles afin d’utiliser les pop-ups comme il se doit. 

D’ailleurs, l'utilisation de pop-up peut même venir optimiser l'expérience utilisateur. Comment ? Par exemple, imaginons, un site e-commerce nommé Rhandy. Il est tout à fait possible d’afficher un pop-up lorsque l’utilisateur n’est pas actif depuis X minutes. Ce pop-up pourra comprendre des questions sur le parcours d’achat comme “Pourquoi n’avez-vous toujours pas acheté sur Rhandy” “Qu'est-ce qui vous empêche d’acheter ?”. 

Hotjar pop-up enquête

Ainsi vous pourrez récolter des réponses et en savoir plus sur vos utilisateurs. Du point de vue de l’utilisateur, c’est une bonne chose car cela montre que la marque s’intéresse à l'utilisateur en fonction de son comportement. Ici, si l’utilisateur est inactif c’est qu’il a sûrement rencontré un souci, le pop-up permet donc de le rassurer et de lui donner des réponses. 

Quel est le meilleur moment pour afficher un pop-up ? 

Quand montrer le pop-up à l’’utilisateur ? A quel moment est-il le plus susceptible de convertir concernant le pop-up ? Ce sont de bonnes questions qui n’ont pas de réponses définitives.

Déjà, il y a plusieurs types de déclencheur pour un pop-up : 

  • Le pop-up peut apparaître au bout d’un certain temps sur la page (3, 6 ou 20 secondes par exemple).
  • Le pop-up peut apparaître lorsque l’utilisateur parcourt X% de la page. Il peut s’afficher par exemple lorsque l’utilisateur arrive à la moitié de la page, c'est-à-dire à 50% de la page.
  • Le pop-up peut apparaître lorsque l'utilisateur s'apprête à quitter la page. On appelle cela un exit pop-up.

Il y a différentes manières de faire. Mais en soi, aucune d’entre elles n'est la meilleure. L’exit pop-up va peut-être fonctionner pour une entreprise et pas fonctionner pour l’autre. Cela dépend de l'offre faite, des utilisateurs, du marché, etc.

Vous devez donc tester, tester et encore tester pour identifier ce qui fonctionne le mieux pour vous. N'oubliez donc pas de paramétrer et de configurer votre suivi de conversion concernant votre pop-up. Vous pouvez suivre et analyser vos conversations avec Google Analytics, voici un article qui devrait vous y aider.

Conclusion 

Vous pouvez penser à première vue que les pop-ups sont une mauvaise solution pour l’expérience utilisateur. Détrompez-vous, les pop-ups sont en réalité hyper efficaces en matière de conversion. Ce sont les pop-ups qui vont vous permettre d'accroître votre acquisition de mails. 

Bien sûr, pour être performant, il faut que le pop-up soit optimisé et bien réalisé. Ne pas le placer n'importe comment, n'importe quand et surtout donner la possibilité aux utilisateurs de passer rapidement outre. 

Les pop-ups ne fonctionnent pas partout et tout le temps, cela dépend de la cible visée, du marché et de l’offre en question. L'objectif est de tester pour savoir ce qui fonctionne le mieux pour vous.